2 novembre 2022
Mont-Saint-Hilaire
Travaux de plusieurs millions sur Maricourt et Campbell
Par: Denis Bélanger
La rue Campbell. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

La rue Campbell. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

La Ville de Mont-Saint-Hilaire fait exécuter cet automne les travaux de réfection des rues Campbell et Maricourt. Évalué à 4,2 M$, le projet inclut notamment l’ajout d’un nouveau tronçon de piste multifonctionnelle.
Publicité
Activer le son

« Nous ne pouvons qu’être comblés de voir la ville s’enrichir de nouvelles infrastructures favorisant les transports écologiques, commente le maire de Mont-Saint-Hilaire, Marc-André Guertin. Cette portion fortement fréquentée de la rue Campbell par les citoyennes et citoyens comptera dorénavant un lien actif aménagé et adapté qui facilitera des déplacements encore plus sécuritaires. On espère aussi que cela renforcera l’engouement de la population pour les déplacements à pied ou à bicyclette. »

Ce nouveau tronçon sera aménagé sur la rue Campbell, entre les rues Radisson et Fortier. Le projet nécessitera la fermeture de Campbell et de Maricourt jusqu’à la fin novembre. Pour 2022, la portion des travaux exécutés sur la rue Campbell se limite au gainage structural, une technique de réhabilitation des conduites existantes. Les travaux d’aménagement de surface pour la mobilité active devraient se réaliser au printemps 2023.

Pour la rue Maricourt, les travaux de réfection pour 2022 se concentrent principalement sur les infrastructures souterraines de la rue qui étaient désuètes. Il y aura aussi une couche de pavage réalisée cet automne, puis la deuxième couche suivra au printemps 2023.

Le contrat à cet effet a été attribué au montant de 4,2 M$ aux Entreprises Michaudville de Mont-Saint-Hilaire lors de la séance ordinaire du conseil municipal du mois d’août. Une seule autre entreprise avait soumissionné, soit Excavation Civilpro de Varennes avec une proposition de 5,6 M$.

Pour financer le projet, la Ville a adopté deux règlements d’emprunt, un pour chaque rue. La Ville a toutefois pu bénéficier de 1,5 M$ au total en subvention, dont 99 665 $ du Transport actif périmètre urbain (TAPU), 390 000 $ du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau et 997 489 $ de la Taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ).

image