25 janvier 2023
Après deux années en mode pandémie
Un automne exceptionnel au Centre culturel de Belœil
Par: Olivier Dénommée
Les résultats très positifs de l’automne 2022 donnent le sourire au directeur général et artistique des Diffusions de la Coulisse, Normand L’Ecuyer. Photothèque | L’Œil Régional ©

Les résultats très positifs de l’automne 2022 donnent le sourire au directeur général et artistique des Diffusions de la Coulisse, Normand L’Ecuyer. Photothèque | L’Œil Régional ©

Après plus de deux longues années à jongler avec les fermetures, les restrictions et l’incertitude, tous les espoirs sont permis pour les salles de spectacles qui ont pu reprendre un rythme plus normal l’automne dernier. C’est le cas du Centre culturel de Belœil, qui dresse aujourd’hui un bilan très positif des derniers mois.
Publicité
Activer le son

Le directeur général et artistique des Diffusions de la Coulisse, Normand L’Ecuyer, n’a pas vu passer l’automne 2022. « Ça s’est passé tellement vite, mais on a eu un bel automne [au Centre culturel]! Je ne pensais pas que ça aurait réagi aussi fort, même si on a mis toutes les chances de notre côté. On a vraiment senti que les gens voulaient revenir en salle. » Rappelons qu’encore à l’hiver 2022, des spectacles avaient dû être annulés ou reportés et que diverses mesures comme la jauge limitée, le passeport vaccinal et le port du masque obligatoire sont demeurées en place une partie de la saison. L’automne dernier était donc ce qui se rapprochait le plus d’un retour à l’avant- pandémie. « Même s’ils n’y sont plus obligés, certains conservent encore le masque durant les spectacles et il n’y a pas de problème », note M. L’Ecuyer.

Il estime que la pandémie aura eu de bon de changer la façon de faire de l’équipe du Centre culturel et d’aller chercher un nouveau public. « On va chercher une clientèle plus jeune qu’auparavant, qui fait ses achats sur le Web principalement. Avant la pandémie, on remplissait la salle à 65 % environ, là on frôle le 70 ou 80 %! », ajoute le directeur général et artistique. Dans le cas du spectacle de Fred Pellerin, présenté en décembre, les billets se sont même envolés en un temps record de 45 minutes. « C’est du jamais vu pour nous! » L’ensemble des billets pour la conférence gratuite de Michel Rochon sur « Le cerveau et la musique », annoncée la semaine dernière, ont aussi trouvé preneur extrêmement rapidement, signe de l’engouement pour les spectacles proposés par les Diffusions de la Coulisse.

Pas encore à plein régime

Normand L’Ecuyer précise toutefois que toutes les salles de spectacles n’ont pas passé un aussi bel automne que lui. « Les échos que j’ai me disent que ça n’a pas été aussi bon partout, alors je touche du bois. » Et même s’il se montre optimiste devant les spectacles qui seront présentés cet hiver et au printemps, il prévient que ce n’est que dans la programmation 2023-2024 que le Centre culturel de Belœil reprendra véritablement sa vitesse de croisière. Bien que quelques spectacles soient déjà annoncés jusqu’en janvier 2024 sur le site des Diffusions de la Coulisse, le reste de la programmation doit être dévoilé en mai prochain.

Et même s’il ne connaît pas encore les échéanciers pour les travaux d’agrandissement et de réaménagement du Centre culturel, Normand L’Ecuyer sait déjà que sa programmation 2023-2024, qu’il va compléter sous peu, ne doit pas être affectée. Il espère tout de même être en mesure de continuer de présenter des spectacles pendant les travaux à venir. « Je suis à la recherche d’une salle alternative pour cette période… À suivre! »

image