22 juin 2022
Dévoilement du Pavillon Desjardins
Un nouvel espace au cœur de la communauté
Par: Vincent Guilbault
Le nouveau Pavillons Desjardins a été inauguré le samedi 18 juin, en plein cœur du noyau villageois de Saint-Jean-Baptiste. Photo Robert Gosselin.

Le nouveau Pavillons Desjardins a été inauguré le samedi 18 juin, en plein cœur du noyau villageois de Saint-Jean-Baptiste. Photo Robert Gosselin.

La Municipalité de Saint-Jean-Baptiste a dévoilé samedi un nouveau pavillon situé au cœur du noyau villageois. Le Pavillon Desjardins a été construit sur le terrain de l’hôtel de ville, soit l’ancien presbytère, à quelques jets de pierres de l’égliseet de l’école primaire de l’Amitié. Le pavillon se trouve aussi sur le même terrain que le Jardin du Curé, où l’on trouve un jardin communautaire depuis une dizaine d’années.
Publicité
Activer le son

Le dévoilement de cette nouvelle structure en bois s’est fait dans le cadre du lancement des festivités du 225e anniversaire de la fondation de la municipalité. La mairesse de Saint-Jean-Baptiste, Marilyn Nadeau, s’est dite très heureuse d’accueillir plusieurs convives, commanditaires et partenaires dans ce tout nouveau milieu de vie communautaire, en rappelant que la Ville a été « forgée par nos grands bâtisseurs, nos entrepreneurs prospères, nos professionnels provenant de tous les milieux, nos importantes industries et nos écoles de rang ».

Enseignement extérieur

Le nouveau pavillon servira aussi de classe extérieure pour l’école. Les enseignantes utilisent déjà le lieu pour faire de l’enseignement en extérieur depuis plusieurs années, qui profitaient déjà des installations du Jardin du Curé pour initier les élèves à l’agriculture. « Nous avons vu des élèves avec l’équipe-école venir se rassembler autour de ces potagers et y recevoir des enseignements, souligne Mme Nadeau. Instinctivement, l’idée d’une classe extérieure nous a semblé le meilleur environnement de qualité pour nos enfants et notre communauté. Le partenariat avec l’équipe-école fut magique. Nous avions le même rêve.

Les élus et nos partenaires ont abondé dans le même sens pour offrir un beau milieu de rassemblement. »

La directrice de l’école de l’Amitié, Johanne Leblanc, a salué le dévouement de la communauté pour concrétiser ce projet, notamment l’apport de la mairesse et du directeur général de la Municipalité, Martin St-Gelais. Elle a rappelé aussi que ce « rêve » d’une classe extérieure était d’abord une initiative de deux enseignantes, Émilie Lupien-Durocher et Carolie Rousseau-Cyr. Mme Lupien-Durocher a d’ailleurs profité du dévoilement du pavillon pour rappeler l’importance de la pédagogie à l’extérieur. « Ce n’est pas seulement de transporter la classe à l’extérieur. La pédagogie en plein air, c’est d’utiliser les avantages de la nature au profit de l’enseignement. » Les enseignants peuvent ainsi utiliser la nature pour offrir une pédagogie plus active, concrète. Ça permet par exemple aux élèves d’observer des insectes dans leur milieu naturel, de manipuler des plantes dans des jardins communautaires, d’avoir l’espace pour étudier en lançant des dés géants ou de sauter dans un tic-tac-toe géant plutôt que de copier des mots sur des feuilles. « C’est s’inspirer de l’extérieur pour pouvoir apprendre en bougeant sans déranger. »

Le pavillon pourra aussi servir de scène pour des spectacles extérieurs. Dans le cadre des festivités du 225e anniversaire de fondation, la Ville présentera notamment le concert de Moka Java sur les planches du nouveau pavillon, le 30 juin.

image