4 mai 2022
Un premier salon du livre réussi à l’école La Farandole
Par: Olivier Dénommée
Durant le salon du livre tenu les 25 et 26 avril, les élèves de l’école La Farandole ont fait preuve de curiosité envers les nouveautés littéraires. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Durant le salon du livre tenu les 25 et 26 avril, les élèves de l’école La Farandole ont fait preuve de curiosité envers les nouveautés littéraires. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Les 25 et 26 avril dernier étaient des journées très spéciales à l’école primaire La Farandole, à McMasterville : elles ont accueilli un tout premier salon du livre où toute l’école a participé avec enthousiasme et où on a pu rencontrer une auteure de la région.

Publicité
Activer le son

Organisé par l’organisme de participation des parents (OPP) de l’école, l’événement avait pour but de pousser le goût de la lecture pour les jeunes qui fréquentent l’école. « Et on peut dire que ça a été une réussite sur toute la ligne, confirme la présidente de l’OPP, Sara-Christine Rousseau. Parmi les moments forts du salon, il y a eu le rallye des auteurs, mais aussi la visite de Laure Muszynski. C’était beau de voir l’effervescence et l’intérêt de découvrir de nouveaux livres partagés par les élèves! »

Laure Muszynski, résidente d’Otterburn Park et auteure du livre jeunesse La bande à Iris – Le chat qui savait lire et autres histoires, partageait le même enthousiasme au lendemain de son passage au salon du livre et s’est avouée honorée d’être l’invitée spéciale de cette activité qu’elle a comparée à une véritable ruche. « Au milieu de cette joyeuse ruche, vous êtes là, vous expliquez aux plus grands qui vous le demandent votre parcours ou celui de votre livre, vous souriez de plaisir aux compliments reçus, vous craquez à chaque câlin ou bisou soufflé entre les mains des plus petits. Et, cerise sur le gâteau, vous faites une matinée de lecture aux classes de maternelle, 80 petites frimousses expressives et attentives qui veulent tout savoir sur vos chats et tout vous dire sur le leur, ou, comme cette petite fille, qui s’informait avec sérieux du “temps que ça a pris pour écrire chaque histoire du livre”! », a-t-elle raconté, confirmant au passage que les livres « papier » n’ont rien perdu de leur magie.

L’auteure Laure Muszynski, résidente d’Otterburn Park, a été invitée au salon du livre de l’école La Farandole de McMasterville pour parler de son parcours.
Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Le succès de ce salon du livre donne le goût aux organisatrices de récidiver avec d’autres activités, mais Sara-Christine Rousseau ne sait pas encore quelles formes elles prendront. « Il y a déjà des discussions, mais peut-être que la formule sera différente de ce qu’on vient de faire. » Elle rappelle aussi que cette activité n’aurait jamais été possible sans le travail de l’OPP – un petit comité où siègent six parents –, celui du personnel de l’école et la collaboration de partenaires précieux comme des maisons d’édition, des auteurs et des entreprises de la région.

Inspirer les autres

En plus de donner le goût de la lecture aux enfants de La Farandole, l’autre désir de Mme Rousseau était d’inspirer d’autres écoles de la région à former des organismes de participation des parents qui s’impliqueront activement dans la vie de leur école et contribueront à créer de belles activités comme le salon du livre. « Ce ne sont pas tous les parents qui savent qu’ils peuvent s’impliquer de cette façon. Je suis aussi disponible pour ceux qui veulent me poser des questions sur la marche à suivre », conclut la présidente de l’OPP de La Farandole.

image