3 novembre 2021
« Rock Story » le 12 novembre au Centre culturel
Un retour à Belœil pour Jean Ravel
Par: Olivier Dénommée
Jean Ravel (à droite) tourne depuis plus de 15 ans avec son spectacle Rock Story, mais le 12 novembre sera la première fois qu’il le présentera au Centre culturel de Belœil, ville où il a habité pendant une vingtaine d’années. Il sera aussi possible d’entendre le talent d’Andie Duquette, sa nouvelle partenaire de scène depuis 2020. Photo gracieuseté

Jean Ravel (à droite) tourne depuis plus de 15 ans avec son spectacle Rock Story, mais le 12 novembre sera la première fois qu’il le présentera au Centre culturel de Belœil, ville où il a habité pendant une vingtaine d’années. Il sera aussi possible d’entendre le talent d’Andie Duquette, sa nouvelle partenaire de scène depuis 2020. Photo gracieuseté

Le Centre culturel de Belœil attend de la belle visite le 12 novembre : Jean Ravel, qui a été Belœillois pendant une vingtaine d’années, y présente son spectacle Rock Story, une revue musicale des plus grands classiques du rock des années 70 et 80 qui roule sa bosse depuis plus de 15 ans.

Publicité
Activer le son

En entrevue avec L’Œil Régional, Jean Ravel avoue avoir bien hâte de présenter son « bébé » aux spectateurs de Belœil, chose qu’il n’avait encore jamais faite au Centre culturel jusqu’à présent. « Cela fait bientôt 16 ans que je fais ce spectacle et je ne m’en tanne pas du tout! On arrive encore à se renouveler dans nos choix de chansons et on s’amuse beaucoup avec les medleys. […] On ne se prend pas au sérieux, chaque spectacle est une soirée entre une gang de chums sur scène », raconte le chanteur.

Au fil des années, Rock Story a accumulé pas moins de quatre heures de matériel. « U2, Styx, The Eagles, Boston, Led Zeppelin, Queen, Bryan Adams… Ça fait des années qu’on épluche ce répertoire et on choisit nos coups de cœur pour un spectacle de 90 minutes », laisse entendre Jean Ravel.

Une nouvelle voix
Ceux qui ont déjà eu l’occasion d’assister à une représentation de Rock Story par le passé pourront cette fois découvrir le talent d’Andie Duquette, qui s’est ajoutée à l’équipe en 2020. Les deux chanteurs se sont d’ailleurs rencontrés en participant à La Voix en 2013. « Ça a cliqué avec elle, c’est une excellente performeuse! », confirme Jean Ravel, qui assure qu’elle aura tout le loisir de montrer l’étendue de son talent en spectacle. « Elle n’a que 32 ans, mais offre une reprise de Janis Joplin à faire tomber à terre. Elle brille aussi lorsqu’elle chante les chansons des Heart et Pat Benatar de ce monde. » Plusieurs duos devraient aussi être au programme de cette soirée très chargée en classiques.

Avec ses cinq musiciens sur scène et son armada de succès intemporels, le spectacle du 12 novembre promet d’être festif à souhait, malgré la présence des incontournables mesures sanitaires. « On a un band complet avec nous, un drum, une basse, un clavier et deux guitares… Et dans les chansons des années 80, il y aura beaucoup de solos! Par expérience, je peux dire que les gens auront envie de se lever et de bouger », lance Jean Ravel, qui promet de tout donner pour que tout le monde reparte le 12 novembre avec un large sourire.

Il reste encore une poignée de billets pour la performance belœilloise de Rock Story. Il est possible de s’en procurer sur le site diffusionscoulisse.ca.

***

Loin d’être fini pour Rock Story
Questionné sur ses projets, Jean Ravel a confirmé qu’il souhaitait continuer de faire voyager sa revue musicale pendant au moins quelques années. « On a célébré ses 15 ans, mais c’est certain que je veux continuer de présenter Rock Story au moins jusqu’à ses 20 ans! » Il a même commencé à présenter une version plus minimaliste de son spectacle, simplement en formule piano-voix, dans certains hôtels et restaurants. Mais, de l’aveu de Jean Ravel, c’est en festival que Rock Story brille le plus. Il croise donc les doigts pour revenir à une certaine normalité dès 2022 pour que davantage de spectateurs puissent vibrer – et pourquoi pas danser? – sur cette musique rassembleuse.

image