18 mai 2022
Un violent incendie ravage une maison à Belœil
Par: Olivier Dénommée
L’étage d’une résidence située sur la rue Beaugrand a été très lourdement endommagée par les flammes.Photo Serge Labrosse

L’étage d’une résidence située sur la rue Beaugrand a été très lourdement endommagée par les flammes.Photo Serge Labrosse

Les pompiers de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RISIVR) ont été appelés à intervenir vers 11 h le jeudi 12 mai pour combattre un violent incendie faisant rage dans une résidence de la rue Beaugrand, à Belœil.

Publicité
Activer le son

C’est un voisin qui a été le premier à appeler au 9-1-1 pour informer les services d’urgence de la présence de flammes dans la cour arrière. À l’arrivée des pompiers, le feu s’était déjà propagé au bâtiment. Heureusement, personne ne se trouvait à l’intérieur et les pompiers ont rapidement concentré leurs énergies pour tenter d’éteindre le brasier et de refroidir le réservoir de propane de grande capacité se trouvant à l’arrière, explique le directeur général aux opérations du RISIVR, Donald Lebrun.

Malgré tous les efforts des sapeurs, on estime à 800 000 $ l’étendue des dégâts sur cette maison qui est considérée comme une perte totale.

L’incendie a été maîtrisé vers 12 h 45, mais les pompiers sont demeurés sur les lieux jusqu’à 16 h.
Photo Adam Bolestridge

Pendant l’intervention, environ 2300 clients d’Hydro-Québec ont manqué de courant jusqu’à ce que le bâtiment en flammes soit isolé. Au plus fort de l’incendie, plusieurs citoyens ont aussi pu constater l’imposante colonne de fumée au-dessus du secteur.

Photo Serge Labrosse

M. Lebrun indique que les deux résidences de chaque côté de la résidence incendiée ont été évacuées de manière préventive, mais qu’elles n’ont subi aucun dégât à l’exception d’une haie de cèdres qui a été touchée par les flammes. L’incendie a été maîtrisé vers 12 h 45, mais l’intervention ne s’est achevée que vers 16 h. En tout, une trentaine de pompiers de la RISIVR étaient présents, de même que des pompiers de Sainte-Julie et de Chambly venus en entraide pour la couverture du territoire.

Selon les constatations des enquêteurs, le barbecue collé à la maison pourrait être la cause de cet incendie et la surchauffe des réservoirs a vraisemblablement contribué à la rapide propagation des flammes à l’ensemble du bâtiment.

image