6 avril 2022
Mont-Saint-Hilaire
Une ancienne candidate du parti du maire nommée sur un comité
Par: Denis Bélanger

La seule candidate de Transition MSH défaite lors de la dernière élection municipale, Karine Durette, a été nommée sur un comité de la Municipalité. Notons toutefois que sa candidature a été entérinée entre autres par son adversaire au scrutin, Marcel Leboeuf.

Publicité
Activer le son

Karine Durette siégera comme membre citoyenne au comité consultatif sur le développement de la culture et du tourisme de la Ville de Mont-Saint-Hilaire. Au dévoilement de sa candidature le printemps dernier, elle avait souligné son intérêt de défendre la culture.

« J’ai été bon joueur. Elle veut s’impliquer dans la municipalité et elle a une vision intéressante pour la culture », a indiqué le conseiller Marcel Leboeuf, qui est un des deux membres élus de ce comité.

Rappelons que Marcel Leboeuf a privé l’automne dernier Transition MSH d’un balayage en devançant Mme Durette par 473 votes dans le district 6.

Quatre personnes ont soumis leur candidature au comité sur la culture et le tourisme. L’autre citoyen retenu est le directeur général de la Maison des Jeunes des Quatre Fenêtres, Francis Lafortune.

« [Mme Durette] possède les aptitudes et compétences nécessaires, étant artiste et étudiante en enseignement de l’art. Mme Durette de même que M. Lafortune ont été aussi retenus pour leur motivation à œuvrer au sein du comité », a ajouté le maire Marc-André Guertin.

Les allégeances politiques ont déjà créé des remous tout récemment pour la nomination de citoyens aux comités. L’an dernier, la majorité des membres du conseil avait rejeté la nomination de Paméla Rousseau sur le comité de Ville équitable, alors que plusieurs savaient qu’elle se présenterait à l’élection sous la bannière du parti de l’ancien maire Yves Corriveau. «On m’explique que le refus provenait des membres du conseil et que la candidature n’avait pas fait l’objet d’un processus comme celui que nous avons utilisé », souligne le maire Marc-André Guertin.

Tous les postes citoyens viendront à échéance à la fin de l’année. Mont-Saint-Hilaire ne voulait pas nommer des citoyens à plus long terme puisqu’elle planche actuellement sur une planification stratégique qui pourrait avoir un impact sur les comités.

image