8 Décembre 2021
En réponse au décès d’un piéton en 2018
Une intersection de Saint-Basile-le-Grand plus sécuritaire
Par: Denis Bélanger

L’intersection problématique avant que les correctifs ne soient apportés.Photothèque | L’OEil Régional ©

Le décès d’un piéton septuagénaire, happé par un véhicule sur la 116 près d’une intersection problématique à Saint-Basile-le-Grand en janvier 2018, a amené les autorités à apporter plusieurs améliorations sur la chaussée. Toutefois, les infrastructures n’étaient pas la principale cause de l’accident.

Publicité
Activer le son

Le dossier refait surface dans l’actualité alors que le rapport de la coroner Annie Lecavalier a été rendu public. Gianfranco Passuello, 75 ans, de Saint-Bruno-de- Montarville, a été frappé alors qu’il traversait le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier à l’intersection du boulevard du Millénaire. Le décès a été constaté près d’une heure après le choc. Les causes probantes de l’accident étaient les conditions météorologiques difficiles, ainsi le fait que le conducteur de la voiture impliquée avait des antécédents d’accidents de la route. Le conducteur aurait d’ailleurs fait preuve d’inattention au moment de l’accident.

Il s’agissait néanmoins du deuxième accident mortel à survenir à cet endroit en quelques mois seulement. Au lendemain du décès du septuagénaire, le maire de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, avait demandé publiquement au ministère des Transports d’apporter des correctifs. L’enquête policière a permis d’identifier cette intersection comme étant accidentogène.

Plusieurs recommandations appliquées

À la suite de l’accident mortel, le virage à droite à partir de la route 116 en direction ouest vers le boulevard du Millénaire en direction nord a été interdit.

La géométrie de la rue a également été modifiée pour donner plus de temps aux piétons pour traverser le passage. Les responsables du dossier ont également procédé au prolongement du trottoir et de la piste cyclable existants du côté ouest du boulevard du Millénaire jusqu’à la route 116 est. Les piétons et les cyclistes peuvent ainsi franchir les voies ferrées sans devoir circuler sur la chaussée du boulevard du Millénaire en direction sud. « Il nous reste des étapes à faire pour assurer encore plus la sécurité », rapporte toutefois le maire Yves Lessard.

Deux autres modifications ont été apportées pour permettre aux automobilistes de mieux voir les piétons. D’un côté, de nouveaux luminaires de lampadaires ont été installés. Ils offrent un éclairage plus puissant et ont ainsi entraîné une réduction des zones d’ombre. De l’autre côté, les lignes du passage piétonnier ont été remplacées par des bandes de passage. « Le passage est ainsi plus visible et plus facile à localiser par les conducteurs et les piétons », peut-on lire dans le rapport.

Pas d’infraction criminelle

L’enquête policière a déterminé que le conducteur ayant heurté M. Passuello n’avait pas commis d’infraction criminelle. Il a toutefois reçu un constat d’infraction et une amende. Avant ce drame, l’automobiliste avait été impliqué dans quatre autres accidents depuis l’année 2013, dont un incluant une conduite imprudente et un autre avec un délit de fuite.

image