5 janvier 2022
Une nouvelle équipe de direction au Club de Canotage d’Otterburn Park
Par: Denis Bélanger

Antoine et Philippe Laliberté. Photo gracieuseté

La séparation entre Antoine Laliberté et le Club de Canotage d’Otterburn Park aura été de courte durée. Après avoir quitté son poste d’entraîneur-chef au terme de la saison 2020, le jeune homme revient dans le giron du Club en tant que directeur. Il travaillera notamment avec son frère Philippe, qui vient d’être confirmé comme nouvel entraîneur-chef de l’organisation.

Publicité
Activer le son

Antoine Laliberté a occupé les fonctions d’entraîneur-chef de 2014 à 2020, où il a assisté à de nombreuses belles performances de ses pagayeurs. Auparavant, il avait fait sa marque en tant qu’athlète et avait participé à de nombreux championnats canadiens. Il avait décidé de passer le flambeau pour se concentrer sur sa nouvelle profession d’enseignant en français.

Antoine Laliberté est très heureux de pouvoir exercer un poste de gestion au sein du Club qu’il connaît si bien. Il a bien hâte de relever les différents défis qui se présenteront à lui et de permettre au Club d’atteindre de nouveaux sommets.

Laliberté prendra la relève de Laura Fée Langlois, qui n’aura occupé les fonctions de directrice générale que cette année puisque le poste a été créé en 2021.

Une longue absence

Philippe Laliberté revient au Club pour la première fois depuis 2013. Ayant été membre de l’organisation de 6 à 17 ans, il a ensuite fait partie de l’équipe du Québec pendant de nombreuses années tout en pagayant au niveau provincial et national pour les clubs de Pointe-Claire, de Maskwa (Nouvelle-Écosse) et du Lac-Beauport. Il a remporté plusieurs médailles aux différents championnats canadiens ainsi qu’aux Jeux du Canada de 2017. Il est aussi actuellement représentant des athlètes au sein du comité de développement national de Canoë Kayak Canada, en plus de compléter son doctorat en psychologie. Il est fier de sa nomination et compte utiliser son expertise et son expérience pour permettre au Club d’atteindre ses objectifs à court et à long terme.

De son côté, Philippe Laliberté prend le relais d’Anne-Sophie Caumartin, qui a occupé le poste d’entraîneur-chef pour la saison 2021.

Des projets en développement

La nouvelle direction comptera aussi sur l’appui d’un nouveau commodore, Yves Richer, qui succède à François Bouvier. M. Richer faisait déjà partie du conseil d’administration depuis quelques années.

Des projets de développement sont déjà dans la mire de tout ce nouveau monde afin d’offrir une panoplie d’activités à la population de la région. « Notre présence sera accrue et mieux publicisée afin de nous assurer que chaque citoyen de la Vallée-du-Richelieu puisse avoir accès à nos services pour ainsi profiter des attraits de notre superbe rivière Richelieu », ajoute Yves Richer.

Dossier réglé

La Ville d’Otterburn Park et le Club de Canotage pourront bientôt tourner la page sur le différend opposant les deux parties sur le statut du club qui loge au Centre culturel et communautaire de la Pointe-Valaine. Bien que les deux camps avaient approuvé un protocole d’entente en juin, le dossier n’était toujours pas clos. Le nouveau conseil municipal a accepté dernièrement d’apporter des modifications à l’inventaire dont héritera le Club. Il ne reste plus qu’à apposer des signatures pour sceller le tout, selon la mairesse Mélanie Villeneuve.

Rappelons que l’entente garantit à l’organisation sportive un hébergement gratuit de 20 ans à la Pointe-Valaine.

image