21 Décembre 2022
Une nouvelle identité pour la Fondation de l’athlète d’excellence
Par: Denis Bélanger
Annie Pelletier, Martin Lavigne, Patricia Demers, Chloé Dufour-Lapointe et Claude Chagnon lors du dévoilement du nouveau nom de la Fondation. Photo Gary Ye.

Annie Pelletier, Martin Lavigne, Patricia Demers, Chloé Dufour-Lapointe et Claude Chagnon lors du dévoilement du nouveau nom de la Fondation. Photo Gary Ye.

Ayant soutenu plusieurs sportifs de haut niveau de la région par le biais de son programme de bourses, la Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ) revampe complètement son image en devenant la Fondation Aléo.
Publicité
Activer le son

« Lors de sorties publiques, plusieurs athlètes ont témoigné de leurs enjeux en santé mentale et de leurs conditions défavorables à leur plein épanouissement sportif, scolaire, personnel et professionnel. Nous souhaitons améliorer ces conditions en adaptant notre soutien à la réalité des jeunes ambassadeurs· que nous appuyons. Après réflexion, nous avons convenu que le nom de la Fondation devait représenter davantage sa mission, son impact social et son influence comme acteur de changement », a mentionné Martin Lavigne, président de la Fondation Aléo.

La Fondation Aléo poursuivra ses programmes de bourses traditionnels. Aléo lancera également, au cours des prochains mois, le nouveau programme Accès Nouvelle Génération. Ce dernier aura pour objectif de donner accès au sport de haut niveau à la prometteuse nouvelle génération d’étudiants-athlètes dont les ressources sont très limitées.

Notons également que plusieurs précédents récipiendaires de bourses, maintenant professionnels dans différents domaines, se sont engagés à offrir du soutien financier à des étudiants-athlètes dans le cadre du nouveau programme de la Fondation Aléo Donnez au suivant lancé dans le cadre du mouvement Mardi je donne. Créée en 1985, la FAEQ a octroyé plus de 20 millions de dollars en bourses à près de 4000 étudiants émérites de partout au Québec.

image