8 Décembre 2021
Autoroute Jean-Lesage
Une nouvelle voie réservée accessible en direction de Montréal
Par: Denis Bélanger

La voie réservée de 13 km fera son apparition d’ici la fin 2022 sur l’autoroute 20, entreSainte-Julie et Beloeil. Photothèque | L’OEil Régional ©

Une nouvelle voie réservée est accessible pour le transport collectif depuis le 6 décembre sur une portion de l’autoroute 20 en direction ouest.

Publicité
Activer le son

Cette nouvelle infrastructure est située entre le chemin du Fer-à-Cheval, à Sainte-Julie, et la route 132. La voie est accessible aux autobus, aux taxis ainsi qu’au covoiturage ayant un minimum de trois occupants à bord. La voie réservée fait partie des mesures d’atténuation prévues dans le cadre de la réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. En raison des travaux en cours dans l’axe de l’autoroute 20, la voie réservée est interrompue sur un court tronçon dans le secteur de l’échangeur des autoroutes 20 et 30. Ce segment devrait être ouvert d’ici la fin de l’année.

« Cette voie représente un grand pas en avant pour la bonification du transport collectif sur la Rive-Sud et fournit la base d’une meilleure desserte pour les usagers actuels et futurs, commente le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette. La circulation va être moins coincée et ça va avoir un impact positif pour les gens de ma circonscription. »

De plus, le stationnement incitatif et l’UAB (utilisation de certains accotements par des autobus), qui va de Belœil jusqu’à Sainte-Julie en direction ouest, devraient entrer en fonction également au mois de décembre. L’UAB permet ainsi aux conducteurs d’autobus de transporteurs autorisés de contourner des zones de congestion. Les chauffeurs doivent avoir suivi une formation spécifique avant de pouvoir y circuler.

L’autre voie commencée en 2022

Pour ce qui est de la voie réservée en direction est, entre Sainte-Julie et Belœil, les travaux devraient être débutés d’ici la fin 2022.

Rappelons que cette troisième voie, d’une longueur de 13 km à partir de l’autoroute 30 à la hauteur de Sainte-Julie jusqu’à la route 223 à la hauteur du pont Arthur-Branchaud à Belœil, avait été annoncée « pour 2022 ou 2023 » par la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau. Une porte-parole du MTQ, Karine Abdel, confirme que les travaux commenceront dans la prochaine année. À terme, cette voie donnera accès en tout temps aux autobus, véhicules électriques et covoitureurs. « D’autres détails restent à être précisés d’ici l’ouverture de cette voie. » Mme Abdel réitère aussi l’intention du gouvernement de réduire l’usage de l’auto solo dans le secteur.

Avec la collaboration d’Olivier Dénommée

image