9 février 2022
Festiglace de Mont-Saint-Hilaire
Une première édition qui n’a pas laissé de glace
Par: Olivier Dénommée
Les sculptures de glace ont été dotées d’un bel éclairage pour la soirée de danse du 29 janvier. Photo gracieuseté

Les sculptures de glace ont été dotées d’un bel éclairage pour la soirée de danse du 29 janvier. Photo gracieuseté

Les familles et les enfants ont créé eux-mêmes de petites œuvres de glace. Photo gracieuseté

Les familles et les enfants ont créé eux-mêmes de petites œuvres de glace. Photo gracieuseté

Une des œuvres créées par les sculpteurs professionnels invités au Festiglace. Photo gracieuseté

Une des œuvres créées par les sculpteurs professionnels invités au Festiglace. Photo gracieuseté

Le premier Festiglace de Mont-Saint-Hilaire, qui s’est tenu entre le 21 et le 29 janvier, est un franc succès, de l’avis de son organisateur, Stéphane Leblanc. Il songe déjà à récidiver l’année prochaine avec une formule bonifiée.

Publicité
Activer le son

Selon le décompte officiel, plus de 1550 personnes se sont déplacées au pavillon Isaac-Vandandaigue, près de l’hôtel de ville, pour participer aux différentes activités du Festiglace. « Il faisait frette dehors, mais c’était aussi le temps idéal pour tenir un tel événement! […] Chaque jour, on voyait de plus en plus de gens. Je crois que le bouche-à-oreille et les reportages dans les médias nous ont aidés à nous faire connaître. Le dimanche [23 janvier], il y a eu beaucoup d’émotions : les enfants qui participaient au muret collectif avaient des étoiles dans les yeux et j’ai vu que des enfants ont pris des retailles pour créer spontanément leurs propres œuvres de glace », remarque M. Leblanc. Il note aussi la présence de visiteurs d’un peu partout dans la Vallée-du-Richelieu, mais aussi d’ailleurs en Montérégie, de même qu’un public de tous âges tout au long de l’événement.

Il ne fait donc aucun doute pour le créateur que le Festiglace doit revenir en 2023, avec une formule bonifiée. « C’est certain que je veux créer une zone enfants pour la prochaine fois. J’aimerais que les œuvres de glace aient droit à un bel éclairage tout au long de l’activité pour bien les mettre en valeur. J’ai aussi reçu des commentaires voulant qu’on crée une glissade. Cela fera partie de la réflexion pour encore améliorer l’événement et le rendre vraiment incontournable! »

Stéphane Leblanc remercie tous ceux qui ont contribué au succès du Festiglace : le conseil d’administration, les bénévoles, l’aide de son conjoint Michel David et en particulier ceux qui se sont déplacés pour la première édition de cet événement festif.

Dans les prochains mois, l’artiste hilairemontais s’activera pour préparer
la fête nationale au pavillon Isaac-Vandandaigue.

image